15èmes
RENCONTRES
Au CœuR du débat

SAVE
THE
DATE*

* À vos agendas

MENSONGE,
VÉRITÉ ET
MÉDECINE

Vendredi 8 novembre 2019

Hôtel Novotel Paris Centre Tour Eiffel
61 Quai de Grenelle
75015 Paris

 9h00 - 10h00

11h00 - 13h00

14h00 - 15h30

15h30 - 17h00

PROGRAMME PRÉLIMINAIRE



Introduction
Modérateurs : Philippe Mabo, Olivier Piot
Mensonge et vérité, où est la frontière ?
Sylvain Delouvée

Le Mensonge pour vaincre
Modérateur : Guy Vallancien, Étienne Aliot
■ Le mensonge artificielJean Gabriel Ganascia
■ Dans l’arméeChristian Peraldi
■ En PolitiqueJean-François Copé

Le Mensonge pour convaincre
Modérateurs : Gérald Bronner, Jean-François Obadia
■ Le mensonge en médecineÉlodie Camier-Lemoine

Conversation de clôture
que croire ? Gérald Bronner

BIOGRAPHIE



Sylvain Delouvée
Maître de conférences HDR à l’Université Rennes 2 en psychologie sociale (membre du Laboratoire de psychologie – LP3C) et ancien vice-président de cette université en charge des finances, Sylvain Delouvée mène actuellement des recherches sur les croyances collectives et la pensée sociale.
Il s’intéresse plus particulièrement aux conduites et comportements qualifiés d'irrationnels. Il effectue et anime régulièrement des conférences ou des formations portant sur les théories du complot, les rumeurs, l’esprit critique, les peurs collectives, les stéréotypes et les préjugés et participe également à des recherches-actions ou à des missions d’expertise. Il est directeur de rédaction de la revue scientifique "Les Cahiers Internationaux de Psychologie Sociale". Il coordonne actuellement un projet de recherche de lutte contre la diffusion des théories du complot financé par l’ANR, participe à un autre projet soutenu par l'ANR sur l'éducation à l'esprit critique et collabore au Consortium ZIKAlliance sur la question spécifique des rumeurs et du complotisme liés au virus Zika et du rôle des politiques de santé publique. Il est également l’auteur ou le co-auteur de plusieurs ouvrages scientifiques (e.g. "Stéréotypes, préjugés et discrimination", "Les peurs collectives", "Les représentations sociales. Théories, méthodes et applications", "Des têtes bien faites. Défense de l'esprit critique") et de vulgarisation (e.g. "Pourquoi faisons-nous des choses stupides ou irrationnelles ?!", "Manuel de psychologie sociale").

Jean Gabriel Ganascia
Informaticien, titulaire d’une thèse d’université et d’une thèse d’État passées à l’Université d’Orsay,
il est spécialisé en intelligence artificielle.

Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) et membre de l’Institut universitaire de France, Jean-Gabriel Ganascia est président du Comité d’éthique du CNRS (Comets) depuis le 1er septembre 2016. Informaticien, titulaire d’une thèse d’université et d’une thèse d’État passées à l’Université d’Orsay, il est spécialisé en intelligence artificielle. Ses sujets de recherche actuels portent sur l’apprentissage machine, la fouille de textes, le versant littéraire des humanités numériques et l’éthique computationnelle.
Professeur d’informatique à l’UPMC depuis 1988, il dirige l’équipe Acasa (Agents cognitifs et apprentissage symbolique automatique) du laboratoire d’informatique LIP6. Il a également créé et dirigé le groupement d’intérêt scientifique « sciences de la cognition » au CNRS. Par ailleurs, Jean-Gabriel Ganascia est membre de la Cerna, la Commission de réflexion sur l’éthique de la recherche dans les sciences du numérique de d’Allistene (Alliance des sciences et technologies du numérique).

Général Christian Peraldi
Le général de division (2S) Christian Peraldi est né le 10 février 1958 en Avignon. Saint-cyrien de la promotion « général Lasalle » (1979-1981), il choisit l’artillerie et sert successivement en régiment, en école et en état-major, dans une grande variété d’emplois et de spécialités.
De 1982 à 1990, il effectue plusieurs séjours en opérations en Afrique, au Liban et dans les Balkans.
Dans le cadre de l’enseignement militaire supérieur du second degré, scientifique et technique, il effectue une scolarité d’ingénieur à l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Nancy de 1992 à 1994.
Il intègre la 108ème promotion du Cours Supérieur d’Etat-major en 1995, puis rejoint l’Ecole de Guerre en 1996.
De juillet 2001 à août 2003, il commande le 68ème Régiment d’Artillerie d’Afrique.
En 2003, il est affecté à Paris, à l’état-major de l’armée de Terre, où il a en charge les grands programmes d’armement dans le domaine des systèmes d’informations et de télécommunications.
Nommé général de brigade le premier août 2011, il occupe, pendant 5 ans, à Lyon, les fonctions de général adjoint à l’officier général de zone de défense et de sécurité sud-est.
Le premier juin 2016 il est nommé général de division.
En 2016, après 37 ans de service il quitte l’uniforme et occupe, pendant un an, la fonction de directeur exécutif dans une ETI de sécurité privée, avant de développer une activité de consultant en stratégie de Défense et de Sécurité.
Dans ce domaine, il intervient à l’Institut d’Etude Politique de Grenoble et dans différentes écoles d’ingénieurs.

Breveté de l’Ecole de guerre, ingénieur de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr et de l’Ecole Nationale supérieure des Mines de Nancy, le général de division (2S) Christian Peraldi est officier de la Légion d’honneur, officier de l’ordre National du Mérite et chevalier des Palmes Académiques.

Jean-François Copé,
Ancien Ministre du Budget, Maire de Meaux, Avocat au Barreau de Paris
Ancien député de Seine-et-Marne, Jean-François Copé a aussi été membre du Gouvernement sous la présidence de Jacques Chirac de 2002 à 2007, notamment Porte-parole du Gouvernement, Ministre délégué à l’Intérieur et Ministre du Budget. Il est ensuite devenu Président du Groupe UMP à l’Assemblée nationale en 2007 et Président de l’UMP (2012-2014). Il est diplômé de Sciences Po et de l’ENA, et a été professeur associé en économie à Sciences Po et en finances publiques à l'Université Paris VIII.
Aujourd’hui Maire de Meaux et avocat au cabinet Stehlin, Jean-François Copé s’intéresse de près à l’intelligence artificielle, à laquelle il a récemment consacré un ouvrage L’IA va-t-elle aussi tuer la démocratie ? co-écrit avec Laurent Alexandre.

Emmanuel Ostian
Journaliste, grand reporter, rédacteur en chef, présentateur de télévision et écrivain français.
l a été pendant dix ans grand reporter, puis chef de service à TF1. Après trois années à LCI comme adjoint du service étranger, il a rejoint le magazine Envoyé spécial sur France 2 en 2007. Suite à ce parcours de reporter, la plupart du temps sur des conflits (Kosovo, Afghanistan, Gaza, Liban, Golfe, Darfour…), il devient rédacteur en chef de Dimanche+ de 2008 à 2011. Puis il dirige le magazine 28 minutes sur Arte l'année de sa création avant de devenir rédacteur en chef de La Matinale de Canal+. Depuis août 2013, il est producteur, réalisateur et président de la société de production EMP qu'il a créée. De 2013 à 2018, il a été responsable de la formation TV du Centre de formation des journalistes (CFJ Paris). Depuis avril 2019 il est présentateur remplaçant sur LCI. Il est notamment l’auteur d’un essai intitulé « désinformation » publié en septembre 2019 aux édition PLON.
Études
De 1989 à 1991, il est étudiant en hypokhâgne et khâgne à Grenoble. Il obtient ensuite un diplôme de l’Institut d’études politiques de Grenoble en 1993. Mémoire d’Histoire soutenu dans le double cadre de Sciences-Po et de l’Université Grenoble 2. A la suite de sa formation de 1993 à 1995 au Centre de Formation des Journalistes (CFJ) Paris, il est le lauréat du prix Francis-Bouygues du reportage.
Carrière
Il commence sa carrière chez TF1 et LCI, de 1995 à 2007, comme grand reporter et chef de service, spécialisé dans les couvertures de conflits (Kosovo, Afghanistan, Gaza, Liban, Golfe, Darfour…). Il réalise en parallèle des 52’ pour Le Droit de savoir avant de devenir chef du service Économie-Social de 2002 à 2004. Il est ensuite Adjoint à la rédaction en chef du service Étranger de LCI pendant deux ans et est présentateur remplaçant du Journal du monde sur LCI. En 2007 et 2008, il rejoint France 2 comme grand reporter au magazine Envoyé spécial.
Il rejoint ensuite Canal+ puis Arte en tant que rédacteur en chef de Dimanche + (2008 à 2011) , 28 minutes. (2011 à 2012) et La Matinale Canal+ (2012 à 2013). Il a été par ailleurs présentateur joker sur iTélé de 2013 à 2016 et sur BFM TV de 2017 à 2018.

Tristan Mendès-France
Enseignant au Celsa, maître de conférences associé à l’Université de Paris, spécialisé dans les cultures numériques. Membre du comité de pilotage de l’Observatoire du conspirationnisme.
Il est blogueur, essayiste et réalisateur français.

Maître de conférences associé - Université Paris Diderot Paris Area, France Expert en réseaux sociaux et nouveaux usages numériques.Conférencier, formateur, enseignant dans les domaines liés auxcultures du numérique.Conseille entreprises et organisations dans leur stratégie digitale.
Observateur des marges du spectre politique en ligne.

Elodie Camier-lemoine
Docteur en philosophie de l'université Lyon 3 avec une thèse portant sur la fin de vie, Elodie Camier-Lemoine occupe le poste de chargée de mission scientifique au sein de l'Espace de Réflexion Ethique de la Région Auvergne Rhône-Alpes depuis 7 ans.
Elle intervient sur les missions d'enseignement, de formation, de publication et d'organisation d’événements à destination des professionnels de santé et du grand public. Parallèlement, elle enseigne en tant que vacataire dans différentes universités et propose des conférences de philosophie à destination des internes en médecine générale de la faculté Lyon Est.
Elle s'intéresse particulièrement à l'éthique dans le champ de la santé.

BULLETIN
D'INSCRIPTION

Places limitées, confirmez rapidement votre participation :
soit EN LIGNE : par le formulaire
ou par EMAIL à :
najet.khessiba@medtronic.com
ou par FAX au : 01 55 38 17 83
à l’attention de : Najet Khessiba
ou par COURRIER, à l’adresse suivante : Medtronic France S.A.S.
Division CVG | Najet Khessiba
27 quai Alphonse Le Gallo | CS30001
92513 Boulogne-Billancourt Cedex

Les données traitées par Medtronic France dont le siège social est sis 27 Quai Alphonse Le Gallo - 92100 Boulogne Billancourt font l’objet d’un traitement automatisé dans le but de vous fournir des informations sur nos produits et thérapies. Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification des informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à contactfrance@medtronic.com Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant ou solliciter leur portabilité ou effacement. Le destinataire des données est Medtronic France qui les conservera pour la durée de la relation commerciale. Si toutefois vous vous opposez au traitement de vos données, Medtronic France ne sera plus en mesure de vous adresser de communication.